Retour sur une première, une première expo

Veronique ESTERNI · octobre 21, 2018 · EXPOSITION · 0 comments

Sacrée expérience que cette sélection au phot’aix 2018 !

La date était en ligne de mire dans l’agenda depuis de longs mois, et elle finit par arriver. Chaque automne, le Phot’aix envahit les rues et les commerces du centre ville aixois, et cette année…. mes photos y ont été selectionnées. Ce festival a pour ambition de faciliter la découverte de la photographie, en permettant à un large public de pousser la porte d’un magasin et d’y découvrir une expo. Il mêle aux fils des parcours les travaux de photographes confirmés (voire professionnels) à d’autres, comme moi, qui ont tout à découvrir de ce milieu.

A commencer par les tirages…. quel papier ? quel format ? quelle encre ? Autant de questions et des centaines de réponses possibles.  Les excellents conseils d’un imprimeur marseillais (Studio AZA) ont permis d’éclaircir tout cela. Merci pour leur écoute et leur attention. Voir ses photos prendre vie sur papier, c’est quelque chose ! Une véritable redécouverte. Vraiment différente de leur vision sur écran. De nouvelles photos en somme. 

Le soin apporté aux tirages par des gestes gantés et précis rend l’instant précieux. J’aurais pu rester des heures regarder et écouter l’imprimerie travailler. 

Puis vient l’accrochage. C’est là que tout prend forme. L’ordre est réfléchi, rien n’est laissé au hasard. Coup de chance : l’employée de l’agence où j’expose dit aimer  la photo qui va trôner en face de son bureau. Ouf !

Puis…. l’histoire ne m’appartient plus. Exposer, d’avantage que publier sur internet, c’est laisser ses photos s’échapper au regard des autres. Sans prise, sans explications.

Arrivent les commentaires des visiteurs. Les experts qui livrent leurs analyses sur la série : toujours bon à écouter.  Les copains, la famille, les voisins, les inconnus qui sont passés la voir et le font savoir. La série prend alors vie. C’est très chouette, et ça donne envie de recommencer. 

(De nombreux remerciements à formuler, mais pour n’en citer que quelques uns : merci à Katell, Vanessa, Raphaël, Mina et Karine). 

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *