Masterclass William Guidarini : du réel au récit personnel

Veronique ESTERNI · février 18, 2019 · EXPOSITION, HUMEUR, WORKSHOP · 0 comments

Il y a plusieurs moyens de lutter contre le GAS, célébrissime Gear Acquisition Syndrome dont nous souffrons parfois, nous, les photographes. Et parmi les plus efficaces, il y a la « masteure-classeuh« , autrement dit : le stage. S’offrir un stage photo encadré par un photographe professionnel, c’est assurément s’ouvrir de nouvelles voies photographiques, d’avantage qu’avec un nouveau boitier. Ne comptons pas non plus sur les « likes » des réseaux sociaux pour nous aider à chercher trouver notre voie, bien au contraire : ils poussent à l’uniformisation et la standardisation. Les occasions de confronter nos photos à un regard extérieur professionnel sont rares. Celles de se livrer sur sa pratique, ses ressentis et ses difficultés aussi. William Guidarini a ce don pour écouter ses élèves et nous aider à trouver ce qui nous anime, ce qui nous touche, ce qui résonne en soi. « Aujourd’hui, tout le monde est photographe » aime t il rappeler, « apprenons à faire des photos personnelles, des photos justes ».

Notre terrain de jeu du 2 février, c’était la procession de la vierge noire à l’abbaye St Victor (Marseille). Un lever avant l’aube, une plongée dans une tradition qui mêle religion et politique locale. Nous avions passée la soirée de la veille à poser les bases de notre travail personnel. Et la courte nuit à laisser les refexions se reposer.

Nous avions aussi la chance d’être accueilli pour les séances d’échanges collectifs, d’editing, et pour l’exposition finale de nos travaux dans un lieu magique, convivial et exigeant : Le Pangolin . Un lieu d’art et d’inspiration.

Je ressort de cette masterclass enrichie de rencontres et d’échanges fructueux. Une nouvelle étape je l’espère vers une photographie plus personnelle, qui au delà de l’esthétique et de l’illustration permet de faire sens avec moi. Une photo qui peut ainsi offrir ainsi d’avantage à celui qui les regarde.

Nos 8 séries exposées: 
Une sélection de mes photos :

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *