Il y a plusieurs moyens de lutter contre le GAS, célébrissime Gear Acquisition Syndrome dont nous souffrons parfois, nous, les photographes. Et parmi les plus efficaces, il y a la « masteure-classeuh« , autrement dit : le stage. S’offrir un stage photo encadré par un photographe professionnel, c’est assurément s’ouvrir de nouvelles voies photographiques, d’avantage qu’avec un nouveau boitier. Ne comptons pas non plus sur les « likes » des réseaux sociaux pour nous aider à chercher trouver notre voie, bien au contraire : ils poussent à l’uniformisation et la standardisation. Les occasions de confronter nos photos à un regard extérieur professionnel sont rares. Celles de se livrer sur sa pratique, ses ressentis et ses difficultés aussi. William Guidarini a ce don pour écouter ses élèves et nous aider à trouver ce qui nous anime, ce qui nous touche, ce qui résonne en soi. « Aujourd’hui, tout le monde est photographe » aime t il rappeler, « apprenons à faire des photos personnelles, des photos justes ». Notre terrain de jeu du 2 février, c’était la procession de la vierge noire à l’abbaye St Victor (Marseille). Un lever avant l’aube, une plongée dans une tradition qui mêle religion et politique locale. Nous avions passée la soirée de la […]
Read More
20 juillet 2018 : Participation à une masterclass de William Guidarini afin d’expérimenter la déambulation sensible. Utiliser la marche et la fatigue sur 24 h pour laisser émerger un regard personnel sur Marseille. Une expérience très (très) riche, qui ouvre le chemin d’une photographie qui vient de soi, au delà de l’esthétique et du propos.  La série fabriquée dans la nuit, à voir avec le son si possible :
Read More
Un stage pour apprendre à tisser un récit photographique en parcourant chaque jour Port Saint Louis du Rhône, aux côtés de Claudine Doury. Apprendre à ne pas se contenter d’une simple série d’image mais essayer de faire naitre un corpus cohérent. Chacun à son rythme, son cheminement. 11 stagiaires et notre maitre de stage (un sacré bout de femme humble mais au parcours brillant), qui manie à la perfection l’exigence et la bienveillance. Une de ces rencontres qui compte. Les stages c’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres photographes, tous en quête de progrès et d’apprentissage. On apprend aussi beaucoup de ces échanges, on tisse des liens. L’ensemble des séries des participants sont visibles ici CLAUDINE DOURY Née à Blois et basée à Paris, Claudine Doury est successivement lauréate du prix Leica Oscar Barnack (1999) et du World Press Photos (2000). En 2004, elle reçoit le prix Niépce pour l’ensemble de son travail. Elle a publié quatre ouvrages monographiques : Peuples de Sibérie (Le Seuil Editions), Artek, un été en Crimée(Editions La Martinière), Loulan Beauty (Editions du Chêne) et Sasha (Editions Le Caillou Bleu). Elle est membre de l’agence Vu et représentée par La Galerie Particulière à Paris et la Box Galerie à […]
Read More