Sur ses paupières, un peu de nuit. Dans ses pensées, des aurores boréales.
Read More
Herbe tendressePremier rayon douxOmbre fraiche. Le champ des possibles.
Read More
Mami, les frites et le camion. Tout un été en somme.
Read More
Rien qui m’appartienne Sinon la paix du coeur Et la fraîcheur de l’air.  HaïkuKobayashi Issa
Read More
Le confinement incitait les photographes à plonger dans leurs archives et à rêver du prochain été qui arrive.
Read More
Ce mois là, le printemps s’est fait sans nous. Et vous savez pourquoi.
Read More
« Derrière lui, au battement de ses pieds, naissait un bouillonnement d’écume, en même temps qu’un bruit d’eau clapotante, étrangement clair dans la solitude et le silence de la nuit. A sentir sa cadence et sa vigueur, une exaltation le prenait, il avançait plus vite et bientôt il se trouva loin des côtes, seul au cœur de la nuit et du monde. Il songea soudain à la profondeur qui s’étendait sous ses pieds et arrêta son mouvement. Tout ce qu’il avait sous lui l’attirait comme le visage d’un monde inconnu, le prolongement de cette nuit qui le rendait à lui-même, le cœur d’eau et de sel d’une vie encore inexplorée »  Camus, la mort heureuse
Read More
Dans les aéroport, je sais que penser à Harry Gruyaert.
Read More