Il y a plusieurs moyens de lutter contre le GAS, célébrissime Gear Acquisition Syndrome dont nous souffrons parfois, nous, les photographes. Et parmi les plus efficaces, il y a la « masteure-classeuh« , autrement dit : le stage. S’offrir un stage photo encadré par un photographe professionnel, c’est assurément s’ouvrir de nouvelles voies photographiques, d’avantage qu’avec un nouveau boitier. Ne comptons pas non plus sur les « likes » des réseaux sociaux pour nous aider à chercher trouver notre voie, bien au contraire : ils poussent à l’uniformisation et la standardisation. Les occasions de confronter nos photos à un regard extérieur professionnel sont rares. Celles de se livrer sur sa pratique, ses ressentis et ses difficultés aussi. William Guidarini a ce don pour écouter ses élèves et nous aider à trouver ce qui nous anime, ce qui nous touche, ce qui résonne en soi. « Aujourd’hui, tout le monde est photographe » aime t il rappeler, « apprenons à faire des photos personnelles, des photos justes ». Notre terrain de jeu du 2 février, c’était la procession de la vierge noire à l’abbaye St Victor (Marseille). Un lever avant l’aube, une plongée dans une tradition qui mêle religion et politique locale. Nous avions passée la soirée de la […]
Read More
Une sélection de mes photos urbaines a été choisie par un cabinet d’avocat aixois pour la décoration de ses locaux. Voila des photos promises à une nouvelle vie, sorties de l’ordi : grande joie du photographe !
Read More
Sacrée expérience que cette sélection au phot’aix 2018 ! La date était en ligne de mire dans l’agenda depuis de longs mois, et elle finit par arriver. Chaque automne, le Phot’aix envahit les rues et les commerces du centre ville aixois, et cette année…. mes photos y ont été selectionnées. Ce festival a pour ambition de faciliter la découverte de la photographie, en permettant à un large public de pousser la porte d’un magasin et d’y découvrir une expo. Il mêle aux fils des parcours les travaux de photographes confirmés (voire professionnels) à d’autres, comme moi, qui ont tout à découvrir de ce milieu. A commencer par les tirages…. quel papier ? quel format ? quelle encre ? Autant de questions et des centaines de réponses possibles.  Les excellents conseils d’un imprimeur marseillais (Studio AZA) ont permis d’éclaircir tout cela. Merci pour leur écoute et leur attention. Voir ses photos prendre vie sur papier, c’est quelque chose ! Une véritable redécouverte. Vraiment différente de leur vision sur écran. De nouvelles photos en somme.  Le soin apporté aux tirages par des gestes gantés et précis rend l’instant précieux. J’aurais pu rester des heures regarder et écouter l’imprimerie travailler.  Puis vient l’accrochage. […]
Read More
Il y a des rituels d’automne que l’on attend avec impatience. Le festival photographique d’Aix en Provence en est un !  Pour sa 19ième édition, PHOT’AIX, le Festival de Photographie organisé par la Fontaine Obscure promeut la photographie contemporaine en favorisant les échanges entre artistes français et étrangers. Cette année, l’expo « Regards Croisés » accueille l’Autriche. Photaix permet aussi de faire descendre la photographie dans la rue en organisant « Les Parcours » : une série d’expositions dans toute la ville, autour de 3 thèmes : Vanités, Amours et Voyages immobiles. De multiples temps forts : visites commentées, conférences, vernissages. Explorez le programme sur le site de la Fontaine Obscure  ici.  J’ai quelques programmes papiers pour ceux qui le souhaitent.  Et…. Une surprise vous attend au n°22….
Read More
  Dans le cadre du festival Phot’Aix 2018 (du 4 octobre au 10 novembre 2018), la Fontaine Obscure organise depuis plus de 10 ans, dans divers lieux de la ville d’Aix en Provence, des expositions photographiques. Une de mes séries à la chance d’avoir été sélectionnée, rendez vous en octobre ! Au plaisir de vous y retrouver (plus de détails sur les lieux et les horaires à à suivre). Les 4 parcours qui s’organisent à travers la ville auront les thèmes suivants : “Les voyages immobiles” Nul besoin de prendre la route pour voyager. Le quotidien peut apporter son lot de dépaysement et de déconnexion. Les échappées peuvent aussi prendre la forme de rêveries. Parfois, ce sont des paysages familiers qui évoquent des contrées bien plus lointaines.  “L’amour” De l’amour, de l’amour, de l’amour ! Pour faire écho au thème de MP 2018, nous vous proposons ce thème universel, jamais désuet et toujours empreint de passion et de partage pour vous inspirer. L’amour sous toutes ses formes , sans limites et sans exclusion. All we need is LOVE. “Vanités” Symboles figés d’un temps qui passe, les vanités nous rappellent à l’éphémère de la vie et sa fragilité. On les retrouve […]
Read More